EbeneNews – FR – La prochaine fois je viserai le cœur sur France 3: qui était le Tueur de l’Oise, à l’origine du film avec Guillaume Canet?

0
17

Ex:
Uncharted, Tour de France, Nerve, Snowden

La prochaine fois que je viserai le cœur, diffusée ce soir sur France 3, revient sur l’histoire terrifiante du Tueur de l’Oise qui a fait rage dans les années 80 Guillaume Canet est en tête d’affiche

Le titre du thriller porté par Guillaume Canet n’a pas été choisi au hasard “La prochaine fois je viserai le cœur et non les jambes” sont les mots adressés par Alain Lamare aux policiers dans l’une des lettres qu’il leur enverraCar derrière ce long-métrage époustouflant diffusé ce soir sur France 3 se cache l’histoire d’un criminel qui a fait rage dans l’Oise dans les années 80, attaquant des auto-stoppeurs sans défense

Le premier fait a lieu le 23 juillet 1978, lorsqu’une jeune fille de 17 ans est attaquée par balles par un mystérieux assaillant: il la tirera trois fois, ne la blessant que légèrement malgré la fouille et le témoignage de la victime, qui décrit sa voiture, l’homme n’est pas retrouvé Moins d’un mois plus tard, le commissaire central de Creil reçoit une étrange missive: à l’intérieur, un homme prétend être l’auteur de l’attaque et avoue plus loin La police parvient ainsi à faire le lien entre ce affaire, le vol d’une voiture (abandonnée par la suite) en mai 78 et l’explosion d’une seconde, qui blessera un policier

Très vite, les policiers se posent des questions, comme le relaie cet article du Monde de 1979: les humains savent trop bien comment ils fonctionnent, ainsi que les techniques policières utilisées pour le rattraper Quand la gendarmerie met en place la «couverture de surface» «dispositif (un coup aérien et terrestre) après l’attaque d’une nouvelle victime, censée durer deux heures, le suspect se cache Un autre détail les mord Dans les lettres envoyées à la gendarmerie, il utilise (intentionnellement?) le langage policier Le commandant de la compagnie de Clermont ose exprimer ses doutes à haute voix, mais personne autour de lui n’ose croire que le criminel fait partie de la police Et pourtant l’homme qu’ils recherchent est Alain Lamare, il a 23 ans et fait partie de la Surveillance et Intervention de Chantilly Peloton Un poste qui lui permet de participer aux recherches et de suivre au plus près l’enquête Mieux, il arrive régulièrement en premier sur les scènes de crime

Un modus operandi bien pensé émerge rapidement: une voiture volée, une attaque, puis un véhicule laissé à l’abandon et chargé d’explosifs Lamare est intelligent, méticuleux et prend soin de laisser derrière lui des indices ou de fausses pistes Il s’amuse et se moque de la police chaque fois qu’il le peut. Un profil psychologique est dressé par des experts: le criminel déteste la police, les femmes et qu’il a des tendances homosexuelles

L’homme est effrayant et de plus en plus menaçant dans ses lettres Il attaquera deux nouvelles femmes avec un pistolet Chacune d’elles le transforme en portrait de robot qui permet aux enquêteurs d’affiner leurs recherches En décembre 78, Lamare exécute ses menaces ( «La prochaine fois que je viserai le cœur) et tue un auto-stoppeur de 19 ans L’arme utilisée, un Beretta 9 mm, lui a été prêtée par un collègue Il revient à la fin du mois Le 29, il prend la jeune Andrée dans sa voiture, puis la menace, mais elle parvient à s’échapper de la voiture: il tire elle plusieurs fois Une balle frappe sa colonne vertébrale, la paralysant à vie Son portrait de robot sera déterminant dans la capture du gendarme

Parce que beaucoup de gens autour de lui commencent à se poser des questions Un de ses anciens supérieurs en particulier, qui a reconnu le style de Lamare en lettres L’analyse graphologique (qui compare les écrits), le portrait composite et le fait qu’il n’est jamais en opération sur les jours où les crimes ont eu lieu les amènent à convoquer le gendarme Sentant l’étau se resserrer autour de lui, il se rend sur les lieux avec un pistolet caché Mais il est vite encerclé et menotté

Lamare fera ses aveux Recherche à domicile et ses empreintes digitales retrouvées sur la scène du crime fermer l’affaire Mais il reste à comprendre pourquoi ce gendarme s’est transformé en tueur en série Trois ans plus tard, l’ancien gendarme sera jugé irresponsable de ses actes par des psychiatres, qui le considèrent comme schizophrène Il est envoyé dans un hôpital psychiatrique, échappant ainsi à un procès

de
Robert Zemeckis

avec
Tom Hanks, Gary Sinise

Contact |
À propos de nous |
Recrutement |
Publicité |
CGU |
Politique de cookies |
Préférences de cookies |
Données personnelles |
Revue de presse |
Jeux de compétitions |
© AlloCiné

Retrouvez tous les horaires et informations de votre cinéma sur le numéro AlloCiné: 0892892892 (0 €34 / minute)

La prochaine fois que je viserai le cœur, Guillaume Canet, France 3, Ana Girardot, Cédric Anger

EbeneNews – FR – La prochaine fois je viserai le cœur sur France 3 : Qui était le tueur de l’Oise, à l’origine du film avec Guillaume Canet?



SOURCE: https://www.w24news.com/news/ebenenews-fr-la-prochaine-fois-je-viserai-le-cur-sur-france-3-qui-tait-le-tueur-de-loise-lorigine-du-film-avec-guillaume-canet/?remotepost=324880

Partners:

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!