EbeneNews – FR – Coronavirus: couvre-feux, soirées privées, télétravail Ce qu’il faut retenir des annonces Castex

    0
    18

    Au lendemain de l’interview télévisée d’Emmanuel Macron, le chef du gouvernement et plusieurs ministres concernés par la crise sanitaire se sont exprimés lors d’une conférence de presse

    Service après-vente Au lendemain des annonces d’Emmanuel Macron, qui vient d’instaurer un couvre-feu dans les zones les plus touchées par la deuxième vague épidémique, le Premier ministre Jean Castex a convoqué jeudi une grande conférence de presse Accompagné des ministres de Santé (Olivier Véran), l’Economie (Bruno Le Maire), l’Intérieur (Gérald Darmanin), et le Labour (Élisabeth Borne), le chef du gouvernement a détaillé les termes de l’exécutif pour tenter de ralentir la propagation du coronavirus dans le territoire

    Des exceptions au couvre-feu sont prévues, sur présentation d’un certificat, à télécharger à partir de vendredi sur le site gouvernemental (https: // wwwgovernmentfr / info-coronavirus)

    – Raisons professionnelles (par exemple aller travailler ou le quitter), sur présentation d’un justificatif ou d’une carte professionnelle

    – Raisons de transport (par exemple en cas d’arrivée ou de départ d’un train, d’un bus, d’un avion) ​​- la présentation d’un titre de transport sera une exemption

    Le certificat dérogatoire peut également être téléchargé sur son téléphone ou rédigé sur un papier gratuit Une amende de 135 euros sera infligée en cas de non-respect des consignes Après trois infractions répétées, les contrevenants encourent une peine de 6 mois de prison peine et une amende de 3750 euros

    Au-delà du couvre-feu, des restrictions s’appliqueront sur tout le territoire au nom de «l’état d’urgence sanitaire» Ainsi, «toutes les fêtes privées, telles que les mariages ou les fêtes étudiantes organisées dans les salles de fêtes, dans les salles polyvalentes ou tout autre établissement ouvert à le public sera interdit «  » Tous les restaurants devront appliquer un protocole sanitaire renforcé « , avec » six clients par table « Dans tous » les lieux où les gens se promènent debout « comme les centres commerciaux ou les supermarchés, sur une distance de » quatre mètres carrés  » par personne doit être respectée et « une jauge » sera « fixée par le préfet »

    Pour limiter les contacts, une « règle de six » – pas de réunion de plus de six personnes – a été réaffirmée par le Premier ministre, faisant écho aux propos tenus la veille par Emmanuel Macron Il s’agit de « réduire le nombre de personnes que nous rencontrons dans un cercle amical », explique Jean Castex La règle, qui s’applique sur tout le territoire, est destinée à s’appliquer dans les espaces publics et privés – y compris à domicile, où il ne s’agit que d’une recommandation, sans signification juridique

    «J’ai entendu dire que la bonne réponse aurait été de créer massivement des lits supplémentaires plutôt que de prendre des mesures de freinage. C’est faux!» martèle Jean Castex en réponse aux critiques Le Premier ministre a assuré qu ‘ »aucun système hospitalier » ne serait « capable de faire face à une telle épidémie » « La seule véritable stratégie possible est de freiner l’épidémie en respectant strictement les gestes de barrière et en réduisant les contacts et les interactions sociales », a-t-il conclu

    VOIR AUSSI – Augmenter le nombre de lits de soins intensifs? « Impossible dans quelques mois », déclare Jean Castex

    Le ministre de la Santé, Olivier Véran, prévoit que des tests antigéniques seront disponibles en France « d’ici quelques semaines » Ceux-ci devraient permettre d’obtenir des résultats plus rapidement: « entre 10 et 30 minutes », a-t-il assuré Les « hôpitaux », ainsi que les « médecins libéraux », les « pharmaciens d’ordonnance » et les « infirmières libérales » pourront réaliser ces prélèvements Cinq millions ont « déjà été commandés », précise Olivier Véran Mais leur opérationnalité « prendra un peu de temps »

    Tous les lieux publics, commerces et services ouverts au public seront fermés après 21 hm Certaines «exceptions» échapperont néanmoins à ce couvre-feu, a déclaré le Premier ministre Ce sera le cas des établissements sanitaires et médico-sociaux, des structures associatives accueillant les Français les plus vulnérables ainsi que des hôtels Les restaurants avec livraison à domicile peuvent également rester ouverts après 21 hm

    La ministre du Travail, Élisabeth Borne, invite les entreprises à engager un dialogue social et à signer des accords le plus rapidement possible pour promouvoir le télétravail Les entreprises des zones touchées par le couvre-feu devront définir un nombre minimum de jours de télétravail par semaine pour les salariés qui peut et échelonner les heures de travail de son équipe

    «J’ai décidé d’anticiper le paiement des sommes pour le personnel soignant», a indiqué le Premier ministre Lors du Ségur de la Santé, une revalorisation de plus de 200 euros par mois a été décidée pour 2 millions de soignants Une première augmentation de 90 des euros avaient déjà eu lieu en septembre Alors que la deuxième tranche de 93 euros par mois devait avoir lieu en mars prochain, elle viendra enfin «avant la fin de l’année» 2020 Jean Castex a évoqué la reconnaissance du travail des professionnels et la volonté pour renforcer l’attractivité de ces métiers

    VOIR AUSSI – Ségur de la santé: Jean Castex annonce le paiement anticipé des primes aux aidants

    Le personnel infirmier qui renoncera à son congé annuel « dans les prochaines semaines », à commencer par les vacances de la Toussaint, recevra une « indemnité compensatoire » de 110 à 200 euros bruts par jour, a annoncé le Premier ministre Ce montant vise à  » reconnaître à l’avance l’engagement des agents qui seront mobilisés par nécessité de service dans les jours et semaines à venir « , a déclaré Jean Castex

    « Tous les restaurants de France appliqueront le protocole sanitaire qui a été récemment renforcé et prévoit notamment la limitation à six du nombre de clients par table », a confirmé Jean Castex Cela implique notamment « l’enregistrement des noms de clients pour faciliter la « recherche des contacts » « 

    Une prolongation de six mois des Prêts Garantis de l’Etat (PGE) sera disponible jusqu’au 30 juin 2021, au lieu de décembre 2020 Par ailleurs, le ministre de l’Economie a expliqué qu’il avait demandé à la fédération bancaire française d’examiner « un report du remboursement de ces prêts pour une année supplémentaire pour les entreprises qui en ont vraiment besoin « Autre élément de soutien, les prêts directs de l’État aux entreprises seront également prolongés jusqu’au 30 juin 2021 » Pour les entreprises ayant besoin d’une aide directe de l’État, comme les petites PME et les TPE , un numéro de téléphone national unique à Bercy disponible sous quinze jours pour se renseigner directement auprès du ministère de l’Économie », explique Bruno Le Maire

    Les nouvelles mesures de soutien financier aux entreprises, décidées par l’exécutif, représentent un surcoût pour les finances publiques Selon le gouvernement, le montant est estimé à un milliard d’euros pour la durée du couvre-feu La stratégie «quel qu’en soit le coût» de l’exécutif est confirmé « Il est plus logique de renforcer le soutien économique aux entreprises plutôt que de devoir faire face à des milliers de faillites et à une explosion du chômage », estime Bruno Le Maire

    Le ministère de l’Économie recevra les secteurs les plus touchés par le tournevis sanitaire dès vendredi, pour examiner les solutions possibles, notamment sur les loyers « Les entrepreneurs craignent de ne pas pouvoir (les) résoudre », a expliqué Bruno Le Maire Un crédit d’impôt pour les donateurs est donc à l’étude De plus, l’exécutif finalisera prochainement un nouveau plan d’assurance pour les entreprises, afin de répondre aux différentes préoccupations concernant la couverture des risques pandémiques

    Pour les secteurs en difficulté – hôtels, cafés, restaurants, tourisme, événementiel, culture et sport – le chômage partiel complet, c’est-à-dire couvert à 100% par l’Etat, sera réactivé En d’autres termes, les salariés verront jusqu’à 45 fois le salaire minimum et 80% du salaire net garanti

    Jusqu’à la fin du couvre-feu, « les entreprises administrativement fermées bénéficieront d’une exonération totale des cotisations sociales de leurs employeurs », a expliqué Bruno Le Maire Les entreprises du secteur de l’hôtellerie et de la restauration situées en zone de couvre-feu pourront également bénéficient d’une exonération totale des cotisations sociales et patronales dès qu’elles perdent 50% de leur chiffre d’affaires Concernant les cotisations salariales, le locataire de Bercy a précisé que les secteurs les plus touchés pourront également bénéficier d’un soutien financier «jusqu’à 20% de leur masse salariale»

    « Nous allons dans un premier temps renforcer, simplifier et étendre à nouveau le Fonds de solidarité », a déclaré Bruno Le Maire Les entreprises de moins de 50 salariés installées en zone de couvre-feu et ayant perdu 50% de leur chiffre d’affaires par rapport à 2019 pourront pour bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 500 euros, et ce pendant toute la durée du couvre-feu Pour les secteurs de l’hôtellerie, des cafés, de la restauration, de la culture, de l’événementiel et du sport, « nous leur apportons une aide du Fonds de solidarité qui va jusqu’à 10000 euros par mois, dès qu’ils subissent une perte d’activité non plus de 70%, mais de 50%.

    A l’approche des élections régionales et départementales prévues en mars 2021, une commission multipartite examinera un éventuel report du scrutin, afin d’encourager les campagnes sur le terrain et la participation le jour du scrutin mentionné jeudi matin par le porte-parole du gouvernement, ce « groupe de travail », dans lequel « toutes les parties désigneraient un représentant », se fonderait « sur l’avis du conseil scientifique », a précisé le Premier ministre « Méthode », « transparence » et « impartialité » régiront cette réflexion , veut croire Jean Castex, soucieux que la campagne se déroule dans des « conditions exemplaires » de « santé publique » et de « démocratie »

    Après les perquisitions qui ont visé le domicile d’Olivier Véran ce jeudi, Jean Castex a défendu son ministre de la Santé, qui sous l’influence d’une enquête judiciaire ouverte en juillet dernier par la Cour de justice de la République (CJR) sur la gestion de la crise sanitaire Le Premier ministre a assuré qu’il gardait une confiance «totale» en son ministre, qui est «un atout pour notre pays» «Matin, midi, soir, nuit, week-end je peux en témoigner, il est toujours au front, toujours Il épargne ni son temps ni sa grande compétence », certifie-t-il

    Il y a des contradictions dans ces dérogations: Un exemple: un certificat de travail peut être délivré mais pas plus de six personnes Donc quelqu’un qui travaille en donnant des cours du soir et qui a 10 ou 12 étudiants (même avec les conditions sanitaires respectées; les espaces, masques, gel), cela signifie-t-il qu’il ne peut plus travailler? Les cours à 25 ou 30 dans la journée n’est pas un problème, mais à 10 ou 12 heures du soir, là c’est donc problématique Comprendre qui peut

    Je ne l’ai pas écouté et ce n’est pas demain la veille !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Tous ces gens me rendent malade et vous ne pouvez pas savoir combien !!!!!!!!

    Comme le parfum automnal de la dictature sanito-hygiénique est doux, on enferme plus que la nuit

    Jean Castex, Couvre-feu, Emmanuel Macron, Coronavirus

    EbeneNews – FR – Coronavirus: couvre-feux, soirées privées, télétravail Ce qu’il faut retenir des annonces Castex



    SOURCE: https://www.w24news.com/news/ebenenews-fr-coronavirus-couvre-feux-soires-prives-tltravail-ce-quil-faut-retenir-des-annonces-castex/?remotepost=419911

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

    Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

    Laisser un commentaire, votre avis compte!

    [gs-fb-comments]