Ebenemagazine – L’embargo sur la Chine s’intensifie contre l’Australie, « chien de garde américain », selon Pékin

0
4

Nous attachons une grande importance à la protection de vos données personnelles afin que vous puissiez pleinement connaître et comprendre les droits dont vous jouissez, nous vous informons sur le principe de transparence qui régit le traitement de vos données personnelles, à respecter, à propos des nouvelles versions de la politique de confidentialité et de la politique de confidentialité L’utilisation de cookies et l’enregistrement automatique sont en place depuis 24 ans032020

Afin d’améliorer la fonctionnalité de notre site Internet, d’augmenter la pertinence du contenu des informations et d’optimiser le ciblage de la publicité, nous collectons des informations techniques anonymisées vous concernant, notamment à l’aide des outils de nos partenaires.Le traitement des données personnelles est décrit en détail dans la politique de confidentialité Les technologies avec lesquelles nous faisons cela sont décrites en détail dans la politique relative aux cookies et l’enregistrement automatique.

En cliquant sur « Accepter et fermer », vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées aux fins décrites ci-dessus

Vous pouvez modifier votre sélection et retirer votre consentement par d’autres moyens spécifiés dans la politique de confidentialité

Le plus grand partenaire commercial de l’Australie, la Chine, continue de resserrer l’embargo sur le continent insulaire Des sanctions commerciales pour répondre aux tensions politiques bilatérales L’alignement sur les positions américaines coûte-t-il cher à l’Australie? Sputnik a interviewé Antoine Bondaz, spécialiste de la Chine

Cette phrase d’un responsable chinois incarne la relation extrêmement tendue entre la Chine et l’Australie Après l’orge et le bœuf, c’est au tour du vin australien de faire face à de sévères sanctions chinoises Novembre la mise en place de mesures antidumping contre les importations de vins du continent insulaire, qui viendront s’ajouter à la liste des produits interdits par le plus grand partenaire commercial de l’Australie depuis début 2020, des sanctions économiques reflétant les tensions politiques croissantes entre les deux pays, notamment depuis le soutien du Premier ministre australien pour l’enquête internationale sur l’origine du Covid-19

Pour Antoine Bondaz, chercheur à la FRS (Foundation for Strategic Research) et spécialiste de la Chine, ces récentes mesures commerciales ne sont en aucun cas anecdotiques pour l’économie australienne qui souffre du syndrome de dépendance – vis-à-vis de Pékin

La seule nouveauté, dit-il, est l’abondance d’articles de presse en Chine ces derniers mois qui déterminent explicitement le lien entre ces sanctions commerciales muettes et la détérioration des relations politiques

C’est un fait public que les relations diplomatiques bilatérales sont loin d’être bonnes Le Premier ministre australien Scott Morrison a constaté ce janvier. Novembre un tweet du porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, « scandaleux », qui a dénoncé les crimes de guerre commis par les forces spéciales australiennes en Afghanistan, un rapport récent

Choqués par le meurtre de civils afghans prisonniers du & par des soldats australiens Nous condamnons fermement ces actes, le & appelle à les traduire en justice SummitTwittercom / GYOaucoL5D

« Choqués par le meurtre de civils et de prisonniers afghans par des soldats australiens, nous condamnons fermement et rendons responsables de tels actes »

Le même porte-parole a déclaré à la mi-novembre que les « manœuvres provocatrices et conflictuelles » à Canberra étaient responsables des « difficultés actuelles » dans les relations bilatérales. Le chercheur de la Strategic Research Foundation a affirmé: « L’Australie s’est prononcée sur un certain nombre de questions touchant la Chine. je n’ai pas du tout aimé »Il rappelle l’existence d’un » vrai débat, focus « sur les relations avec Pékin, qui se traduit par la multiplication de » publications extrêmement approfondies et extrêmement critiques « sur la Chine, notamment celle du think tank public ASPI (Australian Strategic Policy Plus précisément, l’Australie a pris diverses mesures, dont l’interdiction de Huawei du marché de la 5G, mais aussi certaines visant à «lutter contre les ingérences chinoises, notamment en ce qui concerne le financement de la vie politique australienne» et contre celles chinoises Espionnage

En réponse du berger à la bergère, le 19 Novembre a publié une liste de 14 plaintes chinoises contre Canberra, accusant spécifiquement l’Australie de « prendre le parti des États-Unis » dans le choc actuel sino-américain. Parce que c’est là le nœud du problème, estime Antoine Bondaz:

En cliquant sur « Publier », vous acceptez que les données personnelles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter le contenu de votre compte publié sur notre site. Le traitement des données personnelles se fait dans le Déclaration de protection des données décrite en détail

Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et avons mis à jour notre politique de confidentialité pour nous conformer au règlement général sur la protection des données (RGPD), un nouveau règlement de l’UE entré en vigueur le 25 décembre est entré en vigueur Mai 2018

Veuillez consulter notre politique de confidentialité, elle contient des détails sur les types de données que nous collectons, comment nous les utilisons et vos droits à la confidentialité

Puisque vous avez déjà partagé vos informations personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, veuillez cocher la case ci-dessous pour continuer à l’utiliser:

Si vous ne souhaitez pas que nous traitions davantage vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant notre politique de confidentialité, veuillez contacter privacy @ sputniknewscom

L’enregistrement et l’identification de l’utilisateur sur les sites Web de Sputnik via l’un de ses comptes de réseaux sociaux indiquent l’acceptation de ces règles

L’utilisateur accepte de parler en relation avec les autres panélistes, les lecteurs et les personnes citées dans les articles

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues autres que le contenu principal de l’article

Les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent être modifiés sur toutes les versions linguistiques de sputniknews-Sitecom

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur au site ou de supprimer son compte sans avertissement préalable si l’utilisateur enfreint les règles d’écriture des commentaires ou de reconnaissance des actions entreprises par l’utilisateur pour les signes d’un telle violation

L’utilisateur peut lancer la procédure de restauration de son compte / déblocage de l’accès en écrivant une lettre à l’adresse e-mail suivante: La lettre doit contenir: Moderatorde @ sputniknewscom

Si les modérateurs jugent possible de restaurer / déverrouiller le compte, cela

En cas de violations répétées des règles et de blocages répétés, l’accès utilisateur ne peut pas être rétabli. Dans ce cas, le blocage est permanent

Ebenemagazine – L’embargo sur la Chine est renforcé selon Pékin

Source: https://fr.sputniknews.com/actualite/202011301044855757-lembargo-chinois-se-renforce-contre-laustralie-chien-de-garde-des-etats-unis-selon-pekin/

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]