EbeneMagazine – FR – Enel éloigne les Français des énergies renouvelables

0
17

. .

Entre les compagnies pétrolières Total ou BP et des électriciens comme l’espagnol Iberdrola, la concurrence fait rage avec des milliards d’euros investis dans les énergies renouvelables. Le dernier, montrant des chiffres massifs et impressionnants, est l’italien Enel. Il a annoncé mardi qu’il accélérait toujours sur le terrain. Sur un total de 38 milliards d’euros, il est prévu de consacrer 17 milliards d’euros à ce seul secteur d’ici 2023 afin d’augmenter la capacité de 33%. pour les énergies renouvelables, par rapport à 2020, à une puissance de 60 gigawatts (GW), ce qui correspond à 37 réacteurs nucléaires EPR.

à ?? D’ici 2030, les objectifs fixés par Enel sont complètement vertigineux. Il envisage d’investir parfois 70 milliards dans les énergies renouvelables avec des partenaires. De quoi porter le parc installé à 120 GW, soit le double de celui de 2023 et près de trois fois plus qu’aujourd’hui. Bien sûr, ces grands nombres avec un horizon assez éloigné ont pour effet – sinon

Et en France, il y a toujours quelque chose de nostalgique du passé pour croire encore au nucléaire. C’est pathétique. Enel et les autres électriciens en Europe ne parient même pas un centime sur l’énergie nucléaire. Selon cet article, dans à peine trois ans, 2021-2022 et 2023, avec ce qu’il détient déjà, ENEL s’attend à une capacité installée dans les domaines des énergies renouvelables, de la géologie solaire et de l’éolien de 60 GW, soit autant d’électricité, mais pas autant L’électricité comme l’ensemble de la centrale nucléaire EDF, et pour seulement 17 milliards d’euros 30% de plus que les coûts de construction (12 milliards d’euros) du seul EPR de Flamanville. En 2024, plusieurs anciens «réacteurs» EDF en France seront définitivement fermés et les Italiens nous vendront alors une grande partie de leur électricité photovoltaïque provenant de nouvelles centrales. Compléter les importations d’électricité renouvelable de France, principalement de la péninsule ibérique, d’Allemagne et du Royaume-Uni. Et toutes ces importations d’électricité pour beaucoup moins que d’essayer de produire autant d’électricité avec le reste de l’énergie nucléaire. . Pour information, l’investissement d’ENEL dans les énergies renouvelables sur les trois ans de 2021 à 2023 est de 17 milliards d’euros et la dette actuelle d’EDF en France est de moitié due à son nucléaire onéreux, avec des banquiers internationaux. Les voyous passionnés du nucléaire en France nous ont emmenés en bateau.

Enel, Energies Renouvelables, Energie

EbeneMagazine – FR – Enel éloigne les Français des énergies renouvelables

Ref: https://www.lefigaro.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]