Ebene Magazine – WANDAVISION: Wanda, Agnes et A Tale of Two Witches – The Beat

0
31

À la fin du septième épisode de WandaVision, «Briser le quatrième mur», il semble qu’un nouveau méchant sorcier a finalement été correctement présenté.

Mais Agatha est-elle vraiment la méchante de WandaVision? Quels plans a-t-elle détruits qui font d’elle une si mauvaise dame? Et comment son personnage peut-il apporter un nouvel éclairage sur le personnage largement négligé de Scarlet Witch Wanda Maximoff?

Dans Captain America: Civil War en 2016, l’une des toutes premières scènes suit les Avengers lors d’une mission dirigée par Steve Rogers (Chris Evans) à Lagos. Une attaque de Crossbones (Frank Grillo) conduit Wanda (Elizabeth Olsen) à sauver la vie de Steve en envoyant une explosion loin de son chef d’équipe – mais en raison de son inexpérience, l’explosion déviée tue plusieurs spectateurs innocents.

L’incident est imputé au manque de formation de Wanda et les gouvernements du monde réagissent en introduisant les accords de Sokovie. L’implication est qu’aucune personne seule ne peut assumer la responsabilité du pouvoir exercé par ces individus surpuissants, et donc ils doivent céder toute prise de décision à une autorité gouvernementale. Sous la surveillance du gouvernement, des personnes comme Wanda seront probablement réglementées, peut-être obligées de suivre une formation pour s’assurer qu’elles fonctionnent selon des paramètres légalement dictés.

Cela crée plusieurs problèmes. Premièrement, cela suppose l’existence d’un organe faisant autorité capable de comprendre le pouvoir exercé par Wanda. Cependant, le pouvoir de Wanda est sans précédent: grâce à l’origine singulière de sa capacité dans les tests d’hydre sur la pierre mentale, personne ne comprend le pouvoir qu’elle possède. Dans l’univers cinématographique Marvel, ses capacités sont sans précédent.

Dans le récit, cela s’est traduit par une tentative de nier l’agence Wanda. Elle est confinée au siège des Avengers parce que – comme le souligne Vision – les autres craignent son pouvoir. En fait, elle est traitée plus ou moins comme une «arme sensible»: enfermée et tenue à l’écart des autres, sans égard pour sa subjectivité individuelle en la matière.

En dehors du récit du MCU, Wanda – en tant que femme avec un pouvoir qui surclasse tous les personnages masculins – a été pratiquement ignorée. Même si l’explosion de Lagos s’est produite dans les quinze premières minutes de la guerre civile, le rôle intégral de Wanda a été minimisé dans les critiques et les discussions (si cela était mentionné): Wanda faisait «partie de l’équipe de Cap» mais la bataille «a eu des conséquences imprévues» (NB: cette revue Variety of Civil War, qui ne mentionne le nom de Wanda que deux fois, la première fois dans une liste de l’équipe de Cap et la seconde à établir où elle et Romanov se situent par rapport à la philosophie de Tony Stark).

Et malgré le rôle essentiel qu’elle a joué dans le récit, il y avait relativement peu de marchandises mettant en vedette Wanda – et encore moins qui dérangeaient de la centrer, malgré son rôle essentiel dans le film (un problème qui a été résolu grâce aux vagues du merch WandaVision maintenant disponible).

Alors que Wanda était sans doute le personnage le plus puissant de la liste de guerre civile de l’une ou l’autre des équipes, ses capacités ont été omises de nombreuses conversations. Mais pourquoi?

Pas la série Disney; Je parle de la série WandaVision dans l’univers. Naturellement, le moyen le plus rapide d’identifier la population cible d’une sitcom est de consulter les publicités.

Les premières publicités de WandaVision – celles des épisodes un et deux – ont fait tout leur possible pour souligner le fait que dans le récit culturel accepté des années 1950 et 1960, les femmes étaient destinées à être des accessoires pour les hommes. La première publicité, pour le Stark Industries ToastMate 2000, s’ouvre sur l’hôte demandant: «Votre mari est-il fatigué que vous brûliez son toast?»

Alors que l’annonce vise les femmes du public, le «problème» qu’elle cherche à résoudre ne concerne que les hommes – le toast du mari. Cependant, les messages contenus dans la publicité sont diffusés non seulement aux femmes, mais aussi aux hommes, qui recevront le message que le rôle d’une femme est une fonction de soutien pour son mari.

Dans la deuxième publicité WandaVision, pour la montre Strücker, la narration identifie carrément les femmes comme n’étant rien de plus que des accessoires pour hommes: «Un homme n’est jamais entièrement habillé sans deux accessoires importants: sa dame spéciale et son Strücker.» Il s’agit d’une extension logique du message de la publicité ToastMate, éliminant la perspective de la femme et suggérant qu’elle est essentiellement l’équivalent du produit commercialisé auprès des hommes.

Wanda et Vision sont des entités puissantes. Cependant, le réalisateur Tyler Hayward (Josh Stamberg) réagit très différemment au pouvoir de Wanda par rapport à celui de Vision.

Parce que Vision est une source de pouvoir que Hayward croit pouvoir contrôler, il tente de le ressusciter (ou une version de lui) par le biais du projet Cataract, un fait révélé par le secret S.W.O.R.D. fichiers découverts par le Dr Darcy Lewis (Kat Dennings).

Cependant, Wanda est une source de pouvoir que Hayward ne peut pas contrôler, et sa réponse est rapide et sans équivoque: il tente de l’assassiner à l’aide d’un drone (un plan qu’il utilise les compétences de Monica Rambeau (Teyonah Parris) afin d’accomplir en dissimulant le fait qu’il avait l’intention de nuire à Wanda).

Entrez Agatha Harkness (Kathryn Hahn). À la fin de l’épisode 7 de WandaVision, la chanson thème à couper le souffle Agatha All Along semblait révéler qu’Agatha avait été celle qui «tirait toutes les cordes du mal». Mais s’il est peut-être «trop tard pour réparer quoi que ce soit», qu’est-ce qu’Agatha a cassé exactement?

Quand Agnès se révèle finalement être Agatha Harkness à la fin de l’épisode 7, ce n’est pas vraiment une surprise qu’elle soit une sorcière. Ceci est en partie dû au fait qu’elle est encodée dans l’archétype de la sitcom qui peut être étroitement associée au sous-type surnaturel, en particulier dans la version des années 1980 de WandaVision, vue dans l’épisode 5: l’archétype de la «voisine célibataire».

En ce qui concerne les sitcoms, l’archétype du voisin célibataire sert souvent de catalyseur aux conflits domestiques. Ceci est en partie dû au fait qu’elle est souvent codée comme ouvertement féministe: elle offre à la matriarche un avant-goût de la connaissance et de l’indépendance, conduisant au mécontentement domestique (et mettant souvent l’amie en désaccord avec le patriarche, qui avait «tout sous contrôle »Jusqu’à ce qu’elle vienne). Voir: la scène de l’épisode 5 de WandaVision dans laquelle Agnès semble avoir une «connaissance étrange» de la situation de la sitcom, provoquant une gêne dans Vision (Paul Bettany).

Le rôle de la sorcière nouvellement révélé crée également un contraste de personnage intéressant entre Monica Rambeau et Agatha Harkness. Tous deux se sont positionnés pour être l’allié de Wanda, mais de manière radicalement différente. Monica s’insère à plusieurs reprises dans le conflit entre le réalisateur Hayward et Wanda, se disputant au nom de Wanda.

Pour les efforts de Monica, elle est rejetée par Hayward, qui insinue qu’elle a des motivations ultérieures (dérivées de son lien avec Carol «Captain Marvel» Danvers) et l’écrit comme «la meilleure amie impertinente» (l’archétype même qu’Agnes a adopté, par que la sorcière capitalise sur le renvoi attendu de ses capacités afin d’accomplir ses propres fins néfastes).

Alors que Monica tente d’être l’alliée de Wanda tout en travaillant au sein du système (du moins au début), le pouvoir d’Agatha vient de la subversion. Elle capitalise sur le fait que l’hypothèse sera qu’en tant que femme, elle n’a pas de pouvoir – même si elle prend à peine la peine de le cacher à sa vue. Cela fonctionne parfaitement sur la Vision, qui rencontre Agnès au bord de Westview dans l’épisode 6 mais ne peut la percevoir que comme une innocente qui a besoin d’être sauvée – une demoiselle en détresse.

Dans une explosion de colère, Hayward dit à Monica qu’elle ne comprend pas ce à quoi ceux qui n’ont pas été blippés ont été soumis au cours des cinq dernières années. Étant l’un des 50% des humains qui ont survécu au claquement de Thanos, Hayward a vraisemblablement dû accepter la réalité du monde post-claquement, puis a dû faire face au retour du blipped. Certes, l’expérience est venue avec sa propre marque spéciale de traumatisme.

Mais l’affirmation de Hayward centrant sa douleur ignore le traumatisme qui accompagne le fait que Monica ait été elle-même coupée: elle a raté les deux dernières années de la vie de sa mère – et il y a une autre tragédie implicite: Maria est décédée sans jamais savoir que sa fille reviendrait, un fait que Monica devra vivre avec pour toujours.

Alors que Hayward exige que les autres voient, reconnaissent et respectent son traumatisme, il ne fait aucun effort pour faire de même pour Wanda ou Monica (contrairement à l’agent du FBI Jimmy Woo, qui fait tout son possible pour souligner que Hayward «simplifie à l’extrême» Récit de Wanda dans l’épisode 4). Au lieu de cela, Hayward tente seulement de réaffirmer le contrôle d’un monde qui – après cinq ans dans le monde post-snap – il ne se sent plus suffisamment sous sa coupe. Une vision ressuscitée offre à Hayward l’occasion d’exercer son autorité sur une entité dotée de capacités surnaturelles, et avec une telle entité en laisse, il peut à nouveau se sentir en contrôle du monde plus large.

Mais utiliser les capacités d’une entité surnaturelle pour exercer un contrôle sur les autres – n’est-ce pas le crime même dont Hayward a accusé Wanda, même en l’utilisant pour justifier une exécution extrajudiciaire? Et si le meurtre de Wanda est une ligne de conduite justifiable lorsqu’un être surnaturel utilise ses capacités pour exercer un contrôle sur des innocents, alors quelle est la réponse raisonnable à la tentative de S.W.O.R.D. de revitaliser Vision avec Cataract?

Considérez l’annonce du sixième épisode, pour le yaourt Yo-Magic. Dans la publicité animée, un garçon en chemise rouge est échoué sur une île déserte. Il est approché par un requin avec une planche de surf violette qui offre les ressources dont l’enfant a besoin pour résoudre son problème – à condition que l’enfant puisse accéder à ces ressources.

Si Wanda est le public cible de la publicité, il est logique qu’elle soit destinée à s’identifier à l’enfant à chemise rouge, et si la planche de surf violette du requin est une indication, il doit être associé à Agatha. Le message semble donc être que Wanda a déjà le pouvoir dont elle a besoin pour résoudre son problème – à condition que le requin lui montre comment faire de même. Et si l’alternative est de dépérir, quel autre choix reste-t-il à Wanda?

Il se peut qu’Agatha soit en effet un méchant plutôt qu’un allié incompris – auquel cas, elle appartient sûrement à Ben Linus (Michael Emerson) de LOST comme l’un des méchants de genre les plus agréables de tous les temps.

Cependant, même si Agatha s’avère être la méchante ultime sur WandaVision – capitaliser sur le traumatisme de Wanda afin de manipuler ses capacités vers une fin sinistre – subvertir les machinations de S.W.O.R.D. reste un plan d’action entièrement justifié.

Pourquoi est-ce que contourner une mauvaise figure d’autorité est une décision défendable pour Captain America mais pas pour Wanda? Si une personne va violer les souhaits d’un super-héros mort en le ressuscitant contre sa volonté, quelle est la réponse appropriée d’une partie adverse? Pourquoi exercer un contrôle sur des spectateurs innocents est-il un plan d’action acceptable pour S.W.O.R.D. mais pas pour Agatha?

Et – que Dieu nous aide tous – et si le seul héros disponible pour s’opposer au méchant était une femme puissante? Comment pourrions-nous jamais connaître le personnage de sorcière pour lequel nous étions censés nous enraciner?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir des notifications de nouveaux articles par e-mail.

Titre associé :
WANDAVISION: A Tale of Two Witches
WandaVision doit répéter Infinity War& # 39; s se terminant pour sauver Wanda

Ref: https://www.comicsbeat.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

Laisser un commentaire, votre avis compte!