Ebene Magazine – Les violentes manifestations dans les villes de Pak jettent de l’ombre sur la visite de 800 pèlerins sikhs

0
1

L’escalade des manifestations d’un groupe religieux radical dans plusieurs villes pakistanaises a jeté une ombre sur la visite dans le pays voisin de plus de 800 pèlerins sikhs indiens pour participer au festival annuel de Baisakhi, ont déclaré mardi des sources proches du dossier.

Au total, 818 pèlerins indiens ont été brièvement bloqués lundi à Lahore, la capitale de la province pakistanaise du Pendjab, après avoir traversé la frontière à Wagah. Le groupe a quitté Lahore mardi après-midi pour la ville de Hasan Abdal, où il se joindra aux célébrations à Gurdwara Panja Sahib, ont déclaré des personnes familières avec les développements sous couvert d’anonymat.

L’arrivée du jatha sikh au Pakistan a coïncidé avec de violentes manifestations dans plusieurs villes, dont Lahore, Islamabad et Karachi, par Tehreek-i-Labbaik Pakistan (TLP) contre l’arrestation du chef du groupe, Allama Saad Hussain Rizvi. Le TLP fait également pression sur le gouvernement pakistanais pour qu’il donne suite à ses demandes, notamment l’expulsion de l’envoyé français et l’interdiction des importations françaises, sur la publication de caricatures blasphématoires en France.

Au moins trois personnes sont mortes lors des manifestations, dont un agent de police qui a été battu à mort lors d’un affrontement à Lahore mardi. Des vidéos ont émergé de plusieurs endroits montrant des troupes paramilitaires soutenant les manifestants. Le gouvernement pakistanais n’a montré aucune intention de disperser les manifestants.

«On craint que les pèlerins indiens ne soient bloqués à Hasan Abdal si les manifestations deviennent plus violentes. Les manifestations ont déjà perturbé la circulation des véhicules entre des villes telles que Lahore, Islamabad et Rawalpindi », a déclaré l’une des personnes citées ci-dessus.

Les pèlerins indiens doivent visiter des gurdwaras à plusieurs endroits, y compris Gurdwara Janamsthan à Nankana Sahib, après les clebrations à Hasan Abdal.

Baisakhi est une fête des récoltes de printemps qui marque le nouvel an sikh et commémore la formation de la Khalsa Panth sous Guru Gobind Singh en 1699. Gurdwara Panja Sahib à Hasan Abdal, à environ 350 km de Lahore, aurait l’empreinte de la main de Guru Nanak , le fondateur du sikhisme. L’événement principal des célébrations du Baisakhi aura lieu à Hasan Abdal le 14 avril.

Les pèlerins indiens étaient initialement bloqués au poste-frontière de Wagah jusqu’à 21h30 lundi en raison des violentes manifestations.

«Nous avons passé toute la journée dans des bus, même si des arrangements pour la nourriture et l’eau ont été faits pour nous. Après que la police et les forces de sécurité pakistanaises ont dégagé les routes, nous avons été emmenés à Gurdwara Dehra Sahib à Lahore lundi à 23h30 », a déclaré Gurdev Singh, l’un des pèlerins.

Singh a déclaré que le plan initial était que les pèlerins se rendent directement à Hasan Abdal, sans aucune escale à Lahore.

Ref: https://www.hindustantimes.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!