Ebene Magazine – Le procureur de Paris et le préfet Lallement, visés pour enquête sur « faux témoignage »

0
25
Ebene Magazine - Le procureur de Paris et le préfet Lallement, visés pour enquête sur "faux témoignage"

Les deux hommes, ainsi que trois juges, sont soupçonnés d’avoir fait de fausses déclarations lors d’une audition devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale.

La liste est impressionnante. Après 20 minutes d’informations, cinq membres de la justice et de la police ont été agressés pendant plusieurs jours par une enquête du parquet de Nanterre pour « fausses déclarations ». Et pas n’importe lequel, car il s’agit du procureur de la République de Paris Rémy Heitz, du préfet de police Didier Lallement, de l’ancien chef du parquet des finances nationales Eliane Houlette, du procureur général Catherine Champrenault et du président de la cour d’appel de Paris Jean-Michel Hayat.

Tout a débuté le 2 septembre, lors des auditions de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les obstacles à l’indépendance du pouvoir judiciaire. A cette occasion, le député LFI Ugo Bernalicis a signalé à la justice des soupçons de « parjure » dirigés contre ces cinq personnalités lors de leurs auditions. Les intimés ont dû remettre des déclarations écrites sans être convoqués physiquement.

Devant le comité, Rémy Heitz, par exemple, a assuré qu’il n’avait pas signé de document pendant la crise des «gilets jaunes» «contenant des instructions pour [ses] services contient « , alors qu’une note interne suggérait le contraire, rappelle 20 minutes. Didier Lallement est accusé de mensonge et affirme ne pas avoir « retrouvé » les organisateurs de manifestations policières non autorisées en juin 2020.

« Je suis agréablement surpris par le suivi des blessures que j’ai signalées. Je craignais qu’un classement sans suite ne soit prononcé pour la commission d’enquête du Sénat lors de l’affaire avec Alexandre Benalla », a répondu Ugo Bernalicis à 20 minutes, qui pourtant« est quelque peu étonné du caractère innovateur de cette procédure groupée ». En septembre, la décision du député était considérée comme politique, même au sein de la commission parlementaire. « Je suis un peu ennuyé. Je me demande si tous ces rapports ne sont pas une excuse pour parler du programme rebelle de la France sur les questions judiciaires », a même déclaré le rapporteur de LREM, Didier Paris.

fr2

– 14.01.2021 à 20h19
Permalien

Impunité totale si ce type de délit est toujours sanctionné par la Cour d’assises.
Qui sait :)))

lepat3

– 14.01.2021 à 19h50
Permalien

fr2

– 14.01.2021 à 19h35
Permalien

Impunité totale si ce type de délit est toujours sanctionné par la Cour d’assises.
Qui sait :)))

Après une semaine marquée par l’évacuation des migrants de la place de la République à Paris et l’affaire avec Michel Zecler, le ministre de l’Intérieur était en …

Ref: https://www.valeursactuelles.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]