Ebene Magazine – Déconfinance en France: progressive et pas la même partout?

0
0

DÉCONFINEMENT. Les Français seront-ils tous dans le même bateau en matière de déconfinage? Mardi, la stratégie de reprise d’activité par région semblait la plus probable.

[Mis à jour le 20 avril 2021 à 19h37] Sera-t-il déconsolidé ou non? Telle est la question car le mois de mai arrive rapidement. Lorsque le président de la République, dimanche, sur la chaîne américaine CBS suscite l’idée d’une levée progressive des restrictions début mai, c’est une stratégie de déconfinance des régions qui semble privilégiée depuis quelques jours.

Dans les colonnes du Télégramme Olivier Véran a de nouveau affirmé ce mardi 20 avril qu’il était favorable à une approche «territoire par territoire» de l’épidémie de coronavirus. Les départements dans lesquels le Covid-19 est le plus diffusé seront-ils contraints à de nouvelles semaines d’emprisonnement? «Si nous envisageons de lever un certain nombre de restrictions, nous devons étudier la situation épidémique dans chaque zone, la situation hospitalière et, en général, le niveau de saturation des hôpitaux en France», a répondu le ministre de la Santé, mais a souligné qu’il y a Une baisse, même si elle «reste fragile», est actuellement observée. Mais si, malgré sa prudence, l’exécutif a tendance à déconfiner progressivement du côté des professionnels de santé en mai, l’échéance est encore régulièrement accusée d’être prématurée.

En effet, à partir du 26 avril, les enfants seront les banques des jardins d’enfants de Find et les écoles primaires, comme l’a annoncé Emmanuel Macron dans son discours du 31 mars 2021. Cette date affectera également les jardins d’enfants. Les étudiants reviendront une semaine plus tard, le 3 mai. « Pour certains, le retour en classe pourrait se faire en demi-groupes. Nous allons augmenter le nombre de tests salivaires dans les écoles, notamment dans les régions les plus touchées par l’épidémie. Des auto-tests peuvent également y être proposés », a déclaré Gabriel Attal, qui Porte-parole du gouvernement, avec Les Échos.

Aucune date officielle n’a encore été annoncée pour une réouverture imminente des restaurants et bars. Néanmoins, les lieux avec terrasses pouvaient s’attendre à une réouverture à partir de la mi-mai, comme l’espérait l’exécutif. Selon BFM TV, cette réouverture se ferait donc progressivement, d’abord à midi, puis le soir, afin d’adapter enfin les intérieurs aux appareils de mesure. « Entre la mi-mai et le début de l’été nous créerons un calendrier pour la réouverture progressive de la culture, des sports récréatifs, des événements, de nos cafés et restaurants », a déclaré Emmanuel Macron dans un discours le 31 mars.

Cinémas, théâtres et musées … Les lieux culturels pourraient également être rouverts à partir de la mi-mai. « Les Français ont hâte de retrouver leur chemin vers leurs musées et restaurants. Le Président a donné un cours: Certains sites culturels et certaines terrasses rouvriront à la mi-mai », a affirmé jeudi Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement de nos confrères Echos. 15 avril.

Si le gouvernement espère atteindre le pic de la réanimation d’ici la fin du mois d’avril et ainsi amorcer un certain recul de cette troisième vague d’épidémies, il s’appuiera aussi et surtout sur les vaccinations. Lorsque le président de la République s’est rendu à Valenciennes le 23 mars, il avait appelé à des vaccinations «matin, midi et soir» quel que soit le jour de la semaine. La campagne de vaccination a vraiment vu cette accélération, attendue dans plusieurs semaines, avec le cap des 10 millions de premières doses délivrées le vendredi 9 avril. Les efforts pour vacciner de plus en plus vite se multiplient. L’ouverture de grands centres de vaccination dans chaque département va dans ce sens, mais le reste de la campagne reste dépendant de la distribution des doses. Le laboratoire AstraZeneca est déjà très en retard, ce qui augmente la méfiance des Français à l’égard du produit anglo-suédois. Cela pourrait ralentir le rythme de la campagne. Le gouvernement reste optimiste, notamment avec le lancement du quatrième vaccin, le Janssen dose unique, que médecins et pharmaciens pourront administrer dès la semaine prochaine. Le calendrier de vaccination s’adapte également et ouvre la vaccination des personnes de plus de 55 ans sans condition le 12 avril. Il prévoit 20 millions de vaccinations le 15 mai.

La mi-mai a été avancée pour la « réouverture du pays », ses sites culturels, ses salles de sport, ses restaurants et bars. Le retour à la «vie d’avant» ne peut se faire du jour au lendemain et des mesures sanitaires doivent être prises pour conditionner l’accès à ces lieux. Si le protocole fait encore débat, il semble certain que la vaccination ne constitue pas une obligation de se rendre dans des établissements accessibles au public. Le 24 novembre, un mois avant le début de la campagne de vaccination, Emmanuel Macron a promis de ne pas rendre la vaccination obligatoire mais d’inciter les citoyens à se protéger contre Covid-19 en termes de «relation de confiance». Le gouvernement dispose d’un autre moyen d’assurer le retour des citoyens à la vie sociale: le laissez-passer santé. Le système prendrait en compte plusieurs critères permettant de certifier la situation médicale de chacun: date de vaccination, date du dernier test négatif ou certificat de non-symptômes. Une façon de se montrer avant d’entrer dans une installation et d’éviter les risques de contamination. Pour être efficace, le pass santé pourrait devenir obligatoire à un moment donné, si cela est décidé.

Les informations collectées sont destinées au CCM Benchmark Group pour assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles feront également l’objet aux options tirées utilisées à des fins publicitaires.

Vous avez le droit d’accéder et de corriger vos données personnelles et de demander leur suppression dans les limites fixées par la loi.

Vous pouvez également revoir vos options de ciblage à tout moment. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

L’événement à venir dans la vie politique pourrait être un indicateur d’un retour à la «vie d’avant». Les élections régionales et départementales sont prévues les 13 et 20 juin. En raison de la crise sanitaire reportée pour la première fois de mars à juin, les dates peuvent être à nouveau modifiées en fonction de l’évolution de l’épidémie. Selon les dernières hypothèses, le vote des citoyens pourrait être reporté d’une semaine, c’est-à-dire aux 20 et 27 juin. En tout cas, c’est ce que Jean Castex veut proposer aux parlementaires. Si les élections ont lieu dans la semaine aux dates prévues, cela pourrait signifier que l’épidémie s’atténue, ou du moins que la partie la plus difficile de la crise sanitaire est terminée.

Résumé

Quelles sont les 4 phases de la déconfinance en France?
Quand les écoles rouvriront-elles?
Les restaurants rouvriront-ils à la mi-mai?
Un retour aux institutions culturelles le 15 mai?
Date de décontamination 2021
Déconfinement …

Je gère mes abonnements push

Les informations collectées sont destinées au CCM Benchmark Group pour assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées à des fins publicitaires, sous réserve des options présentées.

Vous avez le droit d’accéder et de corriger vos données personnelles et de demander leur suppression dans les limites fixées par la loi.

Vous pouvez également revoir vos options de ciblage à tout moment. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.
Ebene Magazine – Déconfinance en France: progressive et pas la même partout?

Ref.: https://www.linternaute.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!