Ebene Magazine – Balavoine le rocker: des mots et une voix

0
2
Ebene Magazine - Balavoine le rocker: des mots et une voix

« La première fois que nous avons vu et entendu Daniel [Balavoine], c’était à la télé: Michel [Berger] et moi étions assis par terre dans notre chambre à Beauséjour, à regarder par intermittence l’émission Guy Lux. il a chanté « Lady Marlene » avec un grand orchestre, nous avons été choqués. Raide comme une perche, planté sur le pied derrière son micro, il a commencé à chanter d’une voix qui n’avait jamais été entendue auparavant, avec un nouveau timbre et un Une bande passante si large et si élevée que nous étions sans voix. »(France Gall, 14 janvier 2016).

Un chanteur qui était avant tout une voix, et quelle voix! et des mots et quels mots! Le compositeur, parolier et interprète Daniel Balavoine est décédé il y a 35 ans le 14 janvier 1986 dans le désert malien dans un accident d’hélicoptère, dans lequel cinq personnes ont été tuées, les chanteurs Thierry Sabine et Nathalie Odent, Jean-Paul Le Fur et François-Xavier Bagnoud. On aurait pu dire: putain d’hélicoptère! C’était un accident, c’était évitable. Il changerait complètement sa vie, resterait à Londres, créerait un groupe de rock parce qu’il ne voulait pas être poète, mais rocker. Un rocker francophone.
Main sur cœur, c’était les années 1980 et Balavoine était l’une de ces stars qui sont intervenues pour aider, et cet accident ne se serait jamais produit s’il n’avait pas aidé. Installez des pompes à eau pour sauver la population. L’engagement était humanitaire.
Cela fait trente-cinq ans qu’il est mort, il avait 33 ans, il a déjà «vécu», si je puis dire, plus longtemps mort que vivant. En effet, il est toujours vivant à travers ses enregistrements, qui avec Claude François et Johnny Hallyday, entre autres, font partie des chansons françaises les plus populaires. Autant que je sache, il n’y a toujours pas de théorie du complot sur sa mort, ce qui est très étrange; Que faire?
Lors de sa mort tragique, les médias ont diffusé sa célèbre chanson « L’Aziza » (1985), qui était l’un des tubes de l’époque. Même s’il lui restait beaucoup à donner, il n’aurait sans doute pas été malheureux de «finir» cette chanson qu’il avait écrite pour se rebeller contre la montée du Front national en parallèle avec la montée de la xénophobie de la haine des immigrés. A cette époque, Jean-Marie Le Pen, qui ne dépassait pas 1% des élections, passait le seuil des 10% aux élections européennes de 1984, et Daniel Balavoine imaginait visiblement que pas trente-trois ans plus tard (son âge!), Sa fille Marine Le Pen s’attendrait à 34% des voix, soit un tiers au lieu d’un dixième des voix. « Ta couleur et tes mots me vont bien. Que tu habites ici ou là-bas. Danse avec moi. Si tu crois que ta vie est ici » Pas de problème pour moi.
Oui, Balavoine est toujours vivant et la preuve en est qu’il continue de chanter sans relâche sur internet, une mémoire collective impressionnante qui nous permet de remonter vers un passé plus ou moins proche. En plus de mon précédent article sur le chanteur, je propose quelques chansons qui peuvent encore faire vibrer les cœurs, sinon le monde, aujourd’hui. « Les aventures de Simon et Gunther Stein » (avril 1977)
Dans un album très spécial, dont l’échec commercial est bien connu, Balavoine évoque le mur de Berlin à travers l’histoire de deux frères germano-juifs nés peu de temps sous Hitler. Le style très innovant rappelle un livre beaucoup plus tardif de David Foenkinos, qui raconte la vie d’une artiste, Charlotte Salomon, dans «Charlotte» (Gallimard, 2014). «La même année, son père s’est mobilisé pour quitter la maison pour se cacher. Cela a été dénoncé un mercredi soir. Le jeudi suivant, la Gestapo est venue le chercher pour l’arrêter.» 2. «Le chanteur» (1er juin 1978)
Après quelques essais sous la direction d’Eddie Barclay qui ne croyait pas en lui et qui a fait cette dernière tentative en laquelle il ne croyait pas, Balavoine est devenu vraiment « réel » avec cette chanson « The Singer » dans laquelle « je me suis vu » ins Appelée à la vie «  » qui a démarré la carrière de Charles Aznavour et a eu un énorme succès commercial. Il faut noter qu’utiliser le mot « queer » ces jours-ci l’aurait instantanément disqualifiée. « Et puis un an après je l’ai refait Je me prostituerai pour la postérité. Les nouvelles de l’école

/ * * / Je veux dire que je suis étrange. Mes yeux sentent l’alcool. Je ferais mieux d’arrêter. Brûle mon halo. Salt, mon passé. Alors je vieillis Et je peux mourir. Je chercherai un dieu. Pour me pardonner, je veux mourir malheureux, ne pas avoir de regrets ». 3. « Night Bird » (1er juin 1978)
Une des chansons de « The Singer », « Night Bird », concerne « Sleeping Studio » et « Console Flower of Red and Green Lights ». Elle a eu le même succès et a fait partie du «Career Start» de Daniel Balavoine. « C’est mon ami quand je parle de lui. Les femmes de ma vie l’aiment aussi. » 4. « Don’t Let Me Go » (octobre 1979)
Dans le cadre du quatrième album de Daniel Balavoine « Face amour / Face bitter », sur lequel le chanteur soutient le droit au désespoir, la chanson « Me pas let go away » n’a pas eu le succès escompté. « Et si je t’aime Si c’est un problème Tu restes quand même Pour tout pardonner Comme un chien en faïence Perd ma pauvre faiblesse et se balance Pour atterrir à tes pieds Et si tes larmes me dérangent je viendrai me noyer là ». 5. « Mon fils, mon combat » (novembre 1980)
Surtout la chanson activiste « My Son My Battle » prend la position de l’homme dans un divorce malheureux avec la séparation de son fils. Balavoine a pris l’exemple d’un de ses musiciens et du film « Kramer vs. Kramer ». C’était particulièrement audacieux de jeter ce regard qui mettait la femme dans une position très négative. Ce fut un grand succès commercial. « Ça fait longtemps que tu es parti. Maintenant, je t’écoute démanteler ma vie. Pleurer (…) Oh, je vais tout casser si tu touches le fruit de mon ventre. Elle n’était pas obligée de partir. » . « Dieu est beau » (19 juin 1984)
Contrairement à « My Son My Battle », « Dieu que c’est beau » est une chanson positive et optimiste qui célèbre la magie des femmes et la naissance de leur enfant. Il contient de nombreuses références bibliques. « Et la femme entre dans l’histoire. Quand l’œuvre d’un dieu se produit, l’homme naît sans mémoire. Sachez l’Eve qu’il veut. » 7. « Tous les cis les S.O.S. » (14 octobre 1985)
La chanson « Tous les cis les S.O.S » contenue dans l’album « Save love » est innovante dans sa recherche de sons et parle de solitude et de désespoir. Elle est l’une des meilleures de Balavoine à mon avis. « Il est difficile d’appeler à l’aide avec tant de drames qui nous oppriment. Et les larmes nouées de stress étouffent les cris d’amour de ceux qui sont faibles et dans le dernier espoir disparaissent un peu plus. » Egalement sur le blog Sylvain Rakotoarison (10 janvier 2021) http://www.rakotoarison.eu
Pour aller encore plus loin: The Rebel Savior of Love, Daniel Balavoine, Jean Ferrat, John Lennon, Kim Wilde.

Quelques belles chansons en effet, sinon Balavoine n’était pas un rocker, mais un chanteur populaire de la gauche aisée et bien intentionnée.

Bien sûr, comme tout le monde le sait, Renaud et Jean Ferrat ne conduisaient que pour le RN …

@ZenZoeNon Sarfou est plus de la droite patriotique, mais attention ni à la droite actuelle ni à la gauche actuelle qui ont bien interféré avec un mondialiste Gloubi-Bulga.

@ Troletbuse Quant à Ratoto, il est au pouvoir de tous les partis, mais plus de l’un. Et pour lui, la chanson qui lui va comme un gant est la suivante: https: //www.youtube.com/watch? V = sNFozK4bGzc

@ Sklave1802  » Mais bien sûr, tout comme tout le monde sait que Renaud …  » … n’était pas un rocker, mais un chanteur populaire de la gauche simple et bien intentionnée … Paske Renaud, tout petit Bourgeoisie -pseudo-révolutionnaire, hein?

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe en haut à droite de cette page

http://www.rakotoarison.eu

«Seul le devoir envers les gens en tant que tels est éternel. «  »

Citation de la philosophe Simone Weil de son livre « L’Enracinement » (Ed. Gallimard), paru en 1949 après sa mort.

« Le différend peut être vif, le verdict sévère, mais à condition qu’un certain niveau intellectuel et moral soit respecté, ce qui ne fait que le rendre encore plus (…)

@Troletbuse

Ratoto est au pouvoir de tous les partis, mais plus de l’un. (…)

@ ZenZoe

Sardou un chanteur de … gauche ???

Mais bien sûr, comme chacun sait (…)

Agoravox utilise des technologies de logiciels libres: SPIP,
Apache, Ubuntu,
PHP, MySQL,
CKEditor.

Plus de /
Contact /
Mentions légales /
Cookies et données personnelles /
Charte de modération

Ref: https://www.agoravox.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Partners:

Journal D’Afrique (https://www.journaldafrique.com/)

Ebene News (https://www.ebenenews.com/)

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]