Ebene Magazine – AFC Wimbledon 3-0 Ipswich Town – Rapport de match – Ipswich Town News

0
0

Will Nightingale, Jack Rudoni et Ryan Longman étaient sur la bonne voie alors que l’AFC Wimbledon battait Town à 10 joueurs 3-0 à Plough Lane pour enregistrer leur toute première victoire contre les Blues. Nightingale a dirigé le match d’ouverture le 21, Rudoni a acquiescé à la maison la deuxième quatre minutes plus tard, puis à la 28e minute, Josh Harrop a reçu un carton rouge pour un défi tardif. Sub Longman a ajouté le troisième à la 86e minute pour terminer une soirée vraiment misérable pour Town.

Town a fait trois changements par rapport au match nul 0-0 de samedi avec les MK Dons avec Harrop, James Norwood et Alan Judge au départ et Teddy Bishop et Andre Dozzell tombant sur le banc et Armando Dobra à partir du 18.

Les Blues peuvent à nouveau commencer avec une ligne arrière à quatre avec Harrop au milieu de terrain devant Flynn Downes et Judge à gauche et Gwion Edwards à droite. Norwood et Aaron Drinan étaient à l’avant.

Myles Kenlock, Kane Vincent-Young, Cole Skuse, Tristan Nydam et Troy Parrott n’étaient pas impliqués après avoir joué pour les U23 cet après-midi à Playford Road contre Barnsley. L’ancien jeune des Blues Shane McLoughlin était sur le banc pour l’équipe locale.

Avec un petit groupe de fans de la ville regardant depuis le toit des nouveaux appartements en construction derrière l’un des buts, le match a été précédé par un silence de deux minutes pour SAR le prince Philip, le duc d’Édimbourg et les joueurs – encore une fois avec l’exception de Toto Nsiala – prenant un genou pour soutenir Black Lives Matter.

À la septième minute, Ollie Palmer n’était pas loin d’arriver au bout d’un long lancer de Nesta Guinness-Walker depuis la gauche auquel Tomas Holy s’est emparé avec gratitude après que Rudoni eut vu un tir bloqué.

Puis à l’autre bout, Edwards a traversé de la droite et Drinan s’est dirigé contre un défenseur juste devant lui.

À la 14e minute, Downes a fait une percée et a nourri Drinan à sa gauche et l’Irlandais a frappé un tir bas que le gardien des Dons Nick Tzanev a réclamé à sa droite.

Le 20, Joe Pigott a frappé un tir de loin que Holy a bien fait de repousser le poteau mais de former le coin résultant, l’équipe locale a pris les devants. Luke O’Neil a envoyé le ballon de la gauche et un Nightingale non suivi a propulsé une tête devant Holy. Le patron de la ville, Paul Cook, aura été moins qu’impressionné par la défense de son équipe.

Deux minutes plus tard, Tzanev a fait un désordre d’un dégagement large sur la gauche, mais l’effort d’Edwards au but vide a été dévié par un défenseur glissant.

Palmer a tiré large sur 24 avec Rudoni non loin d’ajouter une touche finale au deuxième poteau, mais les Dons n’ont pas eu à attendre trop longtemps pour leur deuxième but. Une minute plus tard, O’Neill a traversé de la droite et Rudoni a hoché la tête devant Holy du bord de la boîte de six mètres.

Le terrible départ de Town s’est encore aggravé à la 28e minute lorsque Harrop a reçu un carton rouge direct. Le milieu de terrain est allé à la fin de Guinness-Walker, qui a volé dans les airs en hurlant. Après avoir pris son temps et permis au défenseur d’être traité, l’arbitre Antony Coggins a donné à Harrop ses ordres de marche, peut-être durement et plus en raison de la réaction que du tacle lui-même.

Les Bleus, qui avaient passé 287 minutes sans marquer de but avec 11 hommes, s’étaient donné une montagne à gravir. Ils ont continué avec deux hommes à l’avant et un milieu de terrain étroit à trois.

A la 34e minute, Ayoub Assal a dépassé Woolfenden sur la gauche de Wimbledon avant de frapper un tir que le skipper Luke Chambers a bloqué.

Quatre minutes plus tard, Town a créé une chance de retirer un but. Edwards a récupéré un autre mauvais dégagement de Tzanev, cette fois plus central. Le Gallois a pris le ballon largement avant de traverser bas mais juste devant Norwood.

Wimbledon était sur le point de porter le score à 3-0 à la 41e minute quand Assal a frappé un tir dans le virage droit à Holy.

C’était la dernière chance de ce qui avait été une moitié de cauchemar pour les Blues dans un game manager selon Cook, qui définirait la saison.

Même avant les buts, Town avait eu du mal avec les deux grands hommes de Wimbledon à l’avant, Palmer et Pigott, avant même que les buts avec les centres d’O’Neil aient également constitué une menace à chaque fois qu’ils avaient été autorisés à entrer.

Les deux buts frustreront Cook, la défense des Bleus ayant été la seule positive pour l’équipe lors de ses matchs d’ouverture. Comme cela est devenu familier, Town présentait peu de menace à l’autre bout, même avec leur effectif complet.

Même avec 11 hommes, Town apparaîtrait comme de grands outsiders pour renverser la situation, avec 10, cela semble impossible.

Peu de temps après le redémarrage, Edwards a contourné l’arrière de son arrière droit et a envoyé un centre bas que Tzanev a réclamé d’un bout à l’autre.

Wimbledon a eu deux essais pour porter le score à 3-0 à la 50e minute. Assal a été joué dans l’espace à droite de la surface mais Holy a bloqué son effort. Le ballon lâche a finalement fait une boucle vers lui, mais Nsiala a dirigé son effort lié au but hors de la ligne. À la 59e minute, le juge a été sanctionné pour une faute sur Assal.

Edwards avait causé quelques problèmes à Wimbledon avec son rythme sur la droite tout au long de la mi-temps et juste avant l’heure, son ballon bas dans la surface a été rejoué à Downes par Drinan mais le milieu de terrain a été abordé par Nightingale alors qu’il le prenait dans la surface.

Les Blues ont fait un triple changement à la 63e minute avec Dozzell, Freddie Sears et Keanan Bennetts succédant à Judge, Drinan et Edwards. Pour Wimbledon, Jaakko Oksanen est venu pour Assal et l’ex-Blue McLoughlin pour Rudoni.

À la 69e minute, Town a échangé Stephen Ward, qui avait reçu un coup quelques instants plus tôt, pour Bishop, qui est allé au rôle large droit dans ce qui était maintenant un système 3-4-2 avec Bennetts sur la gauche. Wimbledon a retiré Palmer pour Ryan Longman.

Trois minutes plus tard, Pigott a bouclé un tir juste à côté après que les Blues se soient heurtés à des ennuis dans le cercle central.

Le 74 Nightingale a failli marquer son deuxième du match, sa puissante tête d’un corner canonnant contre l’un de ses propres joueurs alors qu’il regardait sur son chemin dans le filet.

Town aurait dû ramener un but à la 78e minute lorsque Woolfenden a croisé en profondeur pour Norwood, mais l’attaquant a pris la tête, son résultat contrastant avec les deux buts des Dons en première mi-temps. Deux minutes plus tard, Norwood a été remplacé par Kayden Jackson.

À la 86e minute, Wimbledon a porté le score à 3-0. McLoughlin l’a joué à Longman sur le bord de la zone et le sous-marin a frappé un tir bas devant Holy pour terminer la misérable première visite des Blues dans la nouvelle maison des Dons.

Un retour en ville était toujours extrêmement improbable et malgré un ou deux moments prometteurs, en grande partie d’Edwards, la victoire de Don n’a jamais fait de doute. La meilleure chance des Blues était la tête tardive de Norwood.

L’équipe locale avait quelques chances de faire 3-0 avant leur but tardif, mais dans l’ensemble, les Dons avaient été assez satisfaits de leur avance de 2-0 et ne voyaient aucune raison de se surpasser avec les dégâts causés en première mi-temps.

Les Bleus n’ont plus réussi à marquer dans sept de leurs 14 derniers matchs et dans aucun de leurs trois derniers matches.

Le manager Cook a déclaré à l’avance que le match définirait la saison de Town et qu’une décevante défaite 3-0 à l’extérieur face à des adversaires qui luttent dans la partie inférieure de la division est une description précise de la saison des Bleus. En effet, cela résume leurs deux campagnes en League One.

Town, qui est à Charlton samedi, ne montre toujours aucun signe de se rapprocher de la forme qui les verra dans les barrages avec seulement six matchs à jouer.

AFC Wimbledon: Tzanev, O’Neill, Woodyard (c), Nightingale, Palmer (Longman 70), Rudoni (McLoughlin 63), Assal (Oksanen 63), Guinness-Walker, Dobson, Kalambayi, Pigott. Inutilisé: Cox, Csoka, Alexander, Osew.

Ville: Holy, Woolfenden, Nsiala, Chambers (c), Edwards (Bennetts 63), Downes, Judge (Dozzell 63), Ward (Bishop 70), Harrop, Norwood (Jackson 80), Drinan (Sears 63). Inutilisé: Cornell, McGuinness, Jackson. Arbitre: Antony Coggins (Bicester).

Ref: https://www.twtd.co.uk

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!